La Chine à la carte

 selon vos envies

 

facebook-axiss

photo : Isabelle Boirin

Chine, 1985

la recette du mois

BOULETTES DE POULET

AUX CHAMPIGNONS PARFUMES

Pour 4 personnes :

 

 

- 300g de viande de poulet hachée

- 4 champignons parfumés séchés

- 2 gousses d'ail

- 1 petit morceau de gingembre

- 1 oignon frais

- 1 c. à c. d'huile de sésame

- 1 c. à s. d'huile de tournesol

-

-

-

-

-

-

-

3 c. à s. de fécule de pomme de terre

1/2 c. à c. de sucre en poudre

1 c. à c. d'eau

4 grandes feuilles de salades ou chou

2 c. à s. de sauce de soja

sel

poivre

Faire tremper les champignons parfumés dans un bol d'eau bouillante pendant 15 minutes.

Hachez l'ail, le gingembre, la coriandre et l'oignon frais. Otez les pieds des champignons après les avoir bien égouttés, puis coupez-les en très petits morceaux et mélangez le tout.

Dans un saladier, mélangez la viande et le hachis d'aromates et de champignons. Salez, poivrez, ajoutez les 2 sortes d'huiles, 1 c. à c. de fécule, le sucre et la sauce de soja. Bien mélanger tous les ingrédients avec 1 c. à c. d'eau.

Etalez le reste de fécule sur une assiette. Façonnez une boule de farce de la grosseur d'un oeuf de caille dans la paume de votre main, puis roulez légèrement dans la fécule. Recommencez jusqu'à épuisement de la farce en disposant au fur et à mesure les boulettes sur un plat.

Garnissez le panier vapeur de feuilles de salade ou de chou. Répartissez-y les boulettes et laissez cuire à la vapeur pendant 15 minutes.

Servez dans le panier vapeur.  

Notre touche personnelle :

Utilisez de la coriandre thaï (chez les Frères Tang) dont on peut consommer  également la racine. Hachez finement la racine avec la partie verte de la coriandre.

 Cette recette est extraite du livre

"La cuisine chinoise" de Gabrielle Keng - Editions Solar, collection "Cuisine des 7 familles".

PAGES MENSUELLES ARCHIVÉES

ACCUEIL nous contacter

HARBIN LA VILLE DE GLACE 

En hiver, il fait un froid sibérien à Harbin, capitale de la province du Heilongjiang, au nord est de la Chine à la frontière russe. Cette ville de Mandchourie de 10 millions d’habitants (avec la banlieue) où les températures peuvent atteindre les – 30 degrés mérite pourtant le détour.

Fondée en 1898 par la Russie avec la construction de la ligne de chemin de fer de l’Est chinois, la "Moscou de l’Orient", a conservé de cette époque une forte empreinte russe. Le magnifique quartier Daoliqu, sur les bords du fleuve Songhua, en est un héritage direct avec ses boutiques de luxe et ses restaurants russes ou européens. La cathédrale Sainte Sophie, la plus grande église orthodoxe d’Extrême Orient à l’architecture en bois et en briques impressionne. Au début du XIXème siècle, de nombreux pays établirent leur consulat et y implantèrent des entreprises industrielles, commerciales et bancaires, donnant à la ville une influence occidentale encore palpable aujourd’hui. Du côté chinois, plusieurs temples bouddhistes sont à visiter, comme le Jile Si qui abrite une communauté de moines. A proximité se dresse la pagode aux sept étages. Pour bénéficier d’une vue imprenable sur la ville, il faut monter en haut de la Tour du Dragon.

Mais c’est en hiver,  pour le Festival de Glace organisé tous les ans en janvier qu'il faut découvrir Harbin. Cette manifestation, interrompue en 1963 pour cause de révolution culturelle a été ré-ouverte en 1985. De gigantesques sculptures de glace reproduisent des monuments à une échelle quasi réelle. Un tour du monde dans une ambiance cristalline : Cité Interdite, pagodes,  bouddha gigantesque, puis le Tower Bridge de Londres, l’Acropole d’Athènes, la cathédrale Saint Basile de Moscou ou encore l’Arc de Triomphe…Il existe aussi une chapelle éphémère dans laquelle sont célébrés des mariages et un bar tout en glace où l’on « se réchauffe » en buvant du vin chinois. Sur la rivière gelée on vient patiner ou se faire tirer par des chiens de traîneau. On s’installe sur des chaises à patins pour discuter, les enfants s’amusent à faire des glissades sur des toboggans de glace.. Et le soir la magie est au rendez-vous lorsque tous les monuments s’illuminent de lumières multicolores. Un univers de conte de fée.

Mais pendant combien de temps cet incroyable festival pourra-t-il exister ? Car le réchauffement climatique se fait sentir. On constate chaque année une hausse progressive des températures. Les sculptures ne sont pas encore menacées, mais jusqu’à quand?… Il faut en profiter dès maintenant.  

 

Ice Magic - Paris fait son festival de glace… miniature

Cette année, pour la première fois, Paris a donné libre cours à 16 artistes de nationalités différentes pour sculpter 100 tonnes de glaces. Les sculptures ont été installées en bas des Champs Elysées dans des pavillons réfrigérés à – 6 degrés dans un décor de neige et de glace où les jeux de lumières ont apporté leur touche de féerie. Ici pas de problème de variation de température, mais une solution pas vraiment écologique.