La Chine à la carte

 selon vos envies

 

facebook-axiss

photo : Gilles MUTIN

Tibet - 2010

la recette du mois

SALADE DU TIGRE DE SIBERIE

Pour 4 personnes   :

 

 

- 2 bouquets de coriandre

- 1/2 poireau (partie blanche)

- 1/2 poivron rouge

- 1 poignée d'arachides (non-salées)

- quelques graines de sésame

-

-

-

-

 

1 c.  à  c. d'huile de sésame

1 c. à s. de vinaigre doux

1  c. à c. de sucre

1/2 c. à c. de sel

Laver la coriandre, le poireau et le poivron. Couper la coriandre en tronçons de 4 centimètres en gardant les tiges.

Emincer le blanc de poireau et le poivron très finement.

Faire revenir à sec rapidement les arachides dans une poêle.

Préparer l'assaisonnement : dans un petit bol mélanger le sel avec le sucre. Ajouter du vinaigre doux et de l'huile de sésame. Bien mélanger.

Disposer la salade dans chacune des assiettes, ajouter la sauce juste avant de servir (pour ne pas cuire la coriandre), parsemer de graines de sésame.

Notre avis : Très rafraîchissant, bien sûr il faut aimer la coriandre. Pour ceux qui souhaitent une saveur un peu plus corsée, ils peuvent remplacer le poivron par des piments verts.

 Cette recette nous a été donnée par le restaurant

Les Jardins de Mandchourie,

 32-34 Allée Vivaldi, 75012 PARIS – tel : 01 43 45 58 88

Ce restaurant propose de la cuisine typique du Nord de la Chine. Nous avons choisi cette recette simple à réaliser, des plats beaucoup plus complexes sont au menu .

La cuisine est savoureuse et l’accueil excellent.
               

PAGES MENSUELLES ARCHIVEES

ACCUEIL nous contacter

  LES GROTTES DE MAIJISHAN,

PREMIERES TRACES DU BOUDDHISME EN CHINE

la colline de MaijishanDans le nord-ouest de la Chine, au cœur de la province du Gansu, l’une des plus pauvres de Chine, se dresse en pleine nature, Maijishan, une immense falaise en forme de meule de blé, creusée de presque 200 grottes auxquelles on accède par des passerelles et des escaliers accrochés à la paroi au dessus du vide.

Maijishan fait partie des quatre grands ensembles de grottes bouddhistes de Chine, les trois autres étant beaucoup plus connus : les grottes de Yungang à Datong, de Longmen à Luoyang et de Mogao à Dunhuang.

Maijishan, Grand Bouddha

Les grottes de Maijishan sont les plus anciennes. Les excavations ont commencé dès les Qin postérieurs (384-417) au moment de l’intrusion du bouddhisme en Chine puis ont continué durant les douze dynasties suivantes. C’est par la Route de la Soie qui traverse le Gansu que les moines venus d’Inde ont importé leur religion avec cette pratique qui consiste à creuser les falaises. Celles-ci étaient généralement choisies pour leur emplacement dans des lieux naturels magnifiques porteurs d’une aura spirituelle particulière, propice à la méditation pour les moines qui s’y installaient et pour les pèlerins de passage. Situées sur un axe d’intense activité d’échanges et de commerce, les grottes étaient également utilisées comme entrepôts par les marchands.  Daxiang Malgré plusieurs tremblements de terre ce lieu a conservé des trésors fascinants : plus de 7200 sculptures bouddhistes, 1300 m2 de fresques murales ainsi que des bouddhas géants sculptés entre les cavités au centre de la paroi.

Les environs regorgent d’autres lieux à visiter. En remontant vers l’Ouest se trouve la montagne Daxiang, elle aussi creusée de grottes, intéressante pour la gigantesque statue de Sakyamuni particulière pour ses moustaches bleues et pour les décorations qui l’entourent, couvrant un cinquième de la hauteur de la montagne. On y accède par un chemin relativement peu fréquenté offrant un beau panorama sur le plateau de lœss.

A quelques kilomètres toujours vers l’Ouest, au fond d'une vallée étroite, la "grotte aux rideaux d’eau", grande et profonde, abrite Lashao, détail sculpturedes statues de bouddhas, des fresques et couvre des temples taoïstes qui ainsi protégés ont bien résisté au temps.

Un peu plus loin, coincé entre deux rocs, le belvédère de Laozi semble flotter dans l’air. En face on découvre des statues creusées à flanc de montagnes, reliées par de nombreuses passerelles, un ensemble qui constitue le monastère Lashao. Un patrimoine étonnant à découvrir au cœur d’une nature luxuriante.