La Chine à la carte

 selon vos envies

 

 

facebook-axiss

FENGHUANG, 凤凰

PETITE VILLE MÉDIÉVALE DU HUNAN

On s’aventure assez peu dans la province du Hunan, au sud de la Chine. Et pourtant, au cœur de superbes paysages de montagnes, quelques trésors s’y cachent. Fenghuang (qui veut dire Phénix), à l’ouest de la province est une petite ville médiévale considérée par certains comme l’une des plus belles de Chine. De grandes maisons de bois sur pilotis dominent les bords de la rivière Tuojiang qui traverse la ville et lui donne un charme particulier. Toute la vie du bourg semble s’organiser autour du cours d’eau. Les femmes lavent leur linge, les hommes préparent leurs filets de pêche. D’une maison de thé ouverte sur la rivière, on entend le chant d’un habitant d’une maison d’en face. Et quand la brume tombe sur l’eau, la vieille ville est alors enveloppée d’une émouvante aura poétique. Une atmosphère que l’on retrouve dans les écrits de Shen Congwen*, écrivain contemporain originaire de Fenghuang. La ville riche d’une histoire de 1300 ans est encore extrêmement bien conservée avec ses ruelles pavées, ses belles demeures, ses anciens jardins, ses tours et ponts couverts. Longtemps, la ville fut le théâtre de confrontations entre les Miao, minorité ethnique et les Han. En témoignent les murailles, les nombreuses places fortifiées et tours de guet ainsi que les vestiges étonnants de quelques kilomètres d’un mur long de 200 km édifié sous les Ming allant du nord au sud de la Province. Authentique, cette petite ville le restera tant que les hordes de touristes n’auront pas envahi les lieux.

A quelques kilomètres vers le nord-est, s’étend l’extraordinaire parc national forestier de Wulingyuan classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Au cœur de la forêt, les « piliers » et pics de grès caractéristiques de Zhangjiajie, se dressent vers le ciel tels des épées plantées dans le sol. D’autres sites aux alentours permettent de belles promenades dans des paysages étonnants et très variés. A quelques heures de vol de Shanghai, Chengdu ou Pékin, une belle étape aux confins du Sichuan et du Guizhou.

*SHEN Congwen, auteur du roman "Le Passeur du Chadong" chez Albin Michel qui décrit la vie d'une petite ville fortifiée au bord d'un fleuve.

>>>Extension de voyage au parc Wulingyuan et à Fenghuang

Wulingyuan

PAGES MENSUELLES ARCHIVÉES

ACCUEIL nous contacter

photo : Marc Ardisson - Chengdu 2010

La recette du mois  

GATEAUX AUX AMANDES

Pour 15 sablés :

- 125 g de farine

- 100 g de sucre

- 2 oeufs

 

- 15 amandes mondées

- 1 sachet de levure chimique

- huile

 

Préchauffer le four à 200° (thermostat 7).

Casser les oeufs et les battre en omelette. Dans un autre récipient, mélanger la farine et la levure, puis incorporer 1/2 verre d'huile. Malaxer avec les doigts pour obtenir une consistance sableuse. Ajouter le sucre et la moitié des oeufs battus. Si la pâte colle, ajouter un peu de farine. Former une boule.

Huiler une plaque métallique. Diviser la pâte en 15 boulettes et les disposer sur la plaque en les espaçant bien. Aplatir les boulettes en disques d'1 cm d'épaisseur, puis déposer une amande sur chaque biscuit. Badigeonner les biscuits avec le restant d'oeuf battu à l'aide d'un pinceau (ou avec les doigts).

Faire cuire au four une vingtaine de minutes : les biscuits doivent être dorés.

Variantes :

Les sablés vendus dans le commerce ont parfois un goût rance car ils sont fait avec du saindoux. On peut remplacer l'huile par 50 g de beurre et s'amuser à les aromatiser en ajoutant des zestes d'orange, de citron ou de mandarine.

Cette recette est extraite du livre:

 "Les baguettes magiques d'une Chinoise de Lyon" de Gabrielle Keng-Peralta

 Tana éditions

APRES LE TIGRE, LE LAPIN

Après une année du tigre mouvementée, place à celle du lapin de métal blanc qui commence le 3 février.  Quatrième signe du zodiaque chinois, le « lapin » est considéré comme calme, narcissique et persuasif, mais aussi sensible, sociable, discret, astucieux, perspicace et raffiné. Il a le don de comprendre les autres à demi-mot, aime son confort et ne supporte pas que l’on dérange son chez soi.

>>>Défilés du Nouvel An chinois à Paris