La Chine à la carte

 selon vos envies

 

facebook-axiss

L’AUTRE CHINE : TAIWAN LA BELLE

Taipei, tour 101Quand on envisage un voyage en Chine, on pense rarement à Taiwan. Et pourtant, cette île baptisée du nom de Formose, « la belle île », par les marins portugais, premiers européens à découvrir l’île en 1590, porte bien son nom.

Pas plus grande que les Pays Bas, (36 000 km2) Taiwan, au relief majoritairement montagneux, est dotée d’une géographie riche de beautés naturelles et étonnantes : des montagnes qui culminent à 3952 m à la faune encore sauvage, six parcs nationaux où la nature luxuriante est protégée, des côtes découpées offrant des paysages étonnants, des plages de sable fin, des sources chaudes d’origine volcanique, des forêts équatoriales et les fameuses gorges de Taroko répertoriées parmi les sept merveilles d’Asie et uniques en leur genre car c’est le seul endroit au monde où s’élèvent des falaises de marbre de plusieurs centaines de mètres.

L’histoire mouvementée de Taiwan a laissé des traces encore très présentes. Peuplée depuis les temps préhistoriques par des tribus aborigènes dont les descendants vivent aujourd’hui dans quelques villages au cœur de l’île, Taiwan est devenue majoritairement chinoise au XIIème puis au XVème siècle avec l’arrivée massive de chinois originaires du Fujian et du Guangdong. Les premiers arrivants étaient principalement Hakkas. Cultivateurs et bon pêcheurs, ils se sont installés sur les côtes repoussant les aborigènes vers les montagnes. L’île a ensuite été colonisée successivement par les portugais, les hollandais, les espagnols puis a subi l’occupation japonaise de 1895 à 1945.

Malgré toutes ces influences, c’est sans doute à Taiwan que l’on peut le plus facilement appréhender la culture chinoise. Car contrairement à la Chine continentale, l’île n’a pas subi les ravages de la révolution culturelle. Chang Kaichek, généralissime à la tête de la République de Chine, se réfugie à Taiwan en 1949 pour échapper aux communistes, emportant avec lui une grande partie des trésors accumulés depuis des siècles par les différents empereurs chinois. Ces 5000 ans de civilisation chinoise sont exposés à Taipei, au Musée National du Palais, véritable sanctuaire de l’art chinois construit à flanc de colline. La collection est si importante que tous les trois ans, les œuvres exposées tournent pour en exposer 15 000 pièces sur les 670 000 que compte le musée.

Autre richesse et non des moindres, la gastronomie. Enrichie des différentes cuisines régionales chinoises importées par les meilleurs chefs venus se réfugier à Taiwan en 1949, la cuisine taïwanaise est devenue l’une des meilleures du monde chinois. On l’apprécie aussi bien dans les grands restaurants que dans les plus populaires ou sur les étals de marchés de jour ou de nuit qui pullulent dans toutes les villes et villages de l’île. Les influences étrangères se retrouvent aussi dans cette gastronomie.

Taiwan enchante. Destination préservée où en dehors de Taipei on respire le calme et la tranquillité à seulement une heure de vol de la Chine continentale ou de Hong Kong.
photos : © Bu Wl

nnnnvoir Les voyages à Taïwan

photos : © François Brugier, BRTF

PAGES MENSUELLES ARCHIVEES

ACCUEIL nous contacter

photo : François Brugier - Pièges à poissons - Les Pescadores

Un paradis à découvrir, les îles Pescadores

A 40 minutes de vol de Taipei ou à 4 heures de bateau depuis Kaohsiung, au milieu du détroit de Taiwan, l’archipel des Pescadores (Penghu), se trouve en 7ème position dans la liste des dix îles paradisiaques dans le monde que le guide Lonely Planet considère comme destinations certaines de détente.

Cet archipel constitué de 64 îles est un district mais aussi un parc national de Taiwan. Entouré de coraux,  son environnement géographique et écologique est unique, et varie en fonction des saisons. Contrairement à Taiwan, le relief de la majorité des îles est peu accidenté et doté de belles plages sur lesquelles viennent pondre les tortues vertes, une espèce menacée. Sur les îles plus au sud, des falaises de basalte surplombant la mer offrent des paysages remarquables. Les trois îles principales et donc les plus accessibles sont Penghu, Baisha et Siyu. Cette dernière est de loin la plus belle. On y trouve de superbes maisons anciennes du style du Fujian, vestiges laissés par les chinois originaires de cette province faisant escale sur l’archipel avant d’atteindre Taiwan.

Un petit paradis aux portes de la Chine.

photos : © François Brugier, BRTF

GUIDE MICHELIN

Au mois de mars sort la première édition en français du guide Michelin sur Taiwan (concomitante à la version anglaise). Un des rares guides disponibles en français sur l’île de Taïwan donnant toutes les informations nécessaires pour partir à la découverte de ce pays contrasté, cette Chine trop souvent oubliée.

Une excursion à Taïwan peut se combiner avec un voyage en Chine, les liaisons aériennes directes sont aujourd’hui très nombreuses.