La Chine à la carte

 selon vos envies

 

facebook-axiss

photo de Benoit Cezard

www.benoit-cezard.com

la recette du mois

SAUTE DE COURGETTES AIGRES-DOUCES

AUX MAGRETS DE CANARD FUME

Pour 4 personnes :

- 4 c. à s. d'huile

- 3 c. à s. sauce de soja

- 3 c. à s. de vinaigre blanc

- 3 c. à s. de sucre en poudre

- 1 c. à c. d'huile de sésame

- sel, poivre

-

 

-

-

-

-

 3 magrets de canard fumé tranchés

2 belles courgettes

1 oignon

2 gousses d'ail

1 petit morceau de gingembre

Couper l'oignon en tranches fines. Hacher l'ail et le gingembre en petits morceaux. Eplucher les courgettes "à rayures" (laisser de la peau 1 fois sur 2) et les couper en allumettes.

Dans une poêle bien chaude, faire rissoler les magrets de canard fumés déjà pré-coupés en tranches fines. Les réserver dans une assiette. Rincer la poêle et faire chauffer l'huile. Jeter l'ail, l'oignon et le gingembre, puis ajouter les courgettes. Faire revenir à grand feu de 1 à 2 mn puis incorporer les magrets de canard. Saler, mouiller d'un petit verre d'eau et verser la sauce soja, le vinaigre et le sucre. Mélanger le tout et laisser mijoter 3 mn à grand feu, tout en remuant de temps en temps. Ajuster l'aigre-doux avec plus de sucre ou de vinaigre.

Servir quand les courgettes prennent une couleur vert vif après quelques gouttes d'huile de sésame et 1 tour de poivre du moulin.

Ce plat est délicieux avec 1 petite cuillère de piment en sauce. La cuisson doit être rapide car la courgette fond facilement. Pour 1 touche de couleur et de goût ajouter 1 poivron rouge ou jaune coupé en petits morceaux. On peut aussi remplacer les magrets par du jambon, des lamelles de porc ou de boeuf.

Les recettes que nous vous proposons sont extraites du livre

"Les baguettes magiques d'une Chinoise de Lyon" de Gabrielle Keng-Peralta, Tana éditions.

ARCHIVES

PAGE ACCUEIL nous contacter

BAISHA, VILLAGE NAXI

Dans un paysage de montagnes, à 10 km au nord de Lijiang, dans la province du Yunnan au sud-ouest de la Chine, se trouve le village de Baisha, ancienne capitale du royaume des Naxi.Ce peuple musicien et cultivé est une des rares minorités en Chine à posséder sa propre écriture, la dernière écriture hiéroglyphique vivante. Les Naxi sont aussi connus pour leur musique classique traditionnelle, transmise de génération en génération depuis plus de 800écriture naxi ans et qui a traversé la révolution culturelle. Cependant, la culture Dongba des Naxi, appelée ainsi car fondée sur la religion des prêtres Dongba, comme toute culture minoritaire est en train de disparaître. Pour protéger ce patrimoine rare et non reproductible de l’humanité, la collection des « manuscrits littéraires Dongba » des Naxi est inscrite depuis 2003 sur la liste Mémoire du monde de l’Unesco.

Le village de Baisha , « sable blanc », a conservé son caractère authentique. C’est un village agricole sillonné d’étroites ruelles pavées qui serpentent entre les maisons à cour carrées faites de pierres, de briques d’argile et de bois, sous les toits desquelles sèchent les céréales. Les femmes, habillées de leur blouse bleue tirent de lourdes charrettes ou portent sur leur dos d’énormes charges. Au centre du village, le palais Dabaoji, construit sous la dynastie Ming, recèle des fresques peintes par des artistes Naxi, Han et tibétains, véritables trésors de l’histoire de la peinture chinoise. On peut se rendre à Baisha depuis la petite ville de Lijiang désormais facile d’accès. Sur notre site vous trouverez des propositions d’itinéraires - "Guizhou, Yunnan" et "Randonnées et vélo dans le Sud" - qui permettent de découvrir ce bel endroit ainsi que ses habitants.

étang du dragon noir

photo : asian roads

Un livre pour découvrir la région et le peuple Naxi : A. Reffet, Chine inconnue – Peuples Naxi du Yunnan, 196p., Ed. Soline, 2006.