La Chine à la carte

 selon vos envies

 

facebook-axiss

photo de Benoit Cezard

www.benoit-cezard.com

la recette du mois

SAUTE DE CHOU CHINOIS AUX LARDONS

Pour 3 personnes :

 

chou aux lardons

 

- 1 chou chinois

- 200g de lardons fumés en allumettes

- 1 oignon

- 1 morceau de gingembre

- 2 gousses d'ail

- 1 c. à s. d'huile

- 3 c. à s. de sauce de soja

- sel

Couper le chou en deux et le détailler en tronçons de 3 à 4 cm. Réserver les feuilles dans une passoire et les côtes dans un autre récipient. Couper l'oignon en tranches fines. Ecraser l'ail et le gingembre. Découper les lardons fumés en allumettes. Réserver.

Dans une casserole assez grande, chauffer l'huile puis faire revenir l'oignon avec les lardons. Remuer puis ajouter les côtes du chou avec l'ail le gingembre. Mélanger. Laisser prendre quelques minutes puis incorporer les feuilles. Saler et verser la sauce de soja. Déglacer avec 1 ou 2 verres d'eau. Couvrir et laisser mijoter quelques minutes.

Servir selon son goût, chou croquant ou chou fondant.

Le chou chinois s'accommode avec toutes les viandes, porc, boeuf, poulet et même crevettes et calamars. Pour un plat express, faire revenir quelques tranches fines de chou avec quelques lamelles de jambon et servir croquant avec des nouilles ou du riz blanc. C'est sain, équilibré et bon pour le régime.

Cette recette que nous vous proposons est extraite du livre

"Les baguettes magiques d'une Chinoise de Lyon" de Gabrielle Keng-Peralta, Tana éditions.

ARCHIVES

PAGE ACCUEIL nous contacter

LES ENFANTS DE MADAIFU

ou l’orphelinat sans mur

Dans les zones rurales et extrêmement pauvres du Gansu, du Shaanxi et du Hubei, après la disparition de leur(s) parent(s), des enfants orphelins se retrouvent hébergés par un membre de leur famille qui a rarement les moyens de nourrir une bouche en plus, voire deux ou trois en cas de fratrie. L’association "Les enfants de Madaifu" vient en aide à ces familles d’accueil en leur versant uneAssociation Madaifu, écoliers allocation. Celle-ci se compose de « frais de vie », destinés à la nourriture, à l’habillement et aux soins des enfants ainsi que de frais de scolarité pour les lycéens et les étudiants. En maintenant ces enfants dans un environnement familial et dans le même village, avec la capacité de poursuivre, voire de reprendre l’école, l’orphelinat sans mur leur redonne confiance, dignité et espoir. Depuis sa création, 110 enfants ont été pris en charge sur une durée de 3 ans environ (pour un coup moyen annuel par enfant de 2700 yuans (300 euros). Quatre d’entre eux sont maintenant universitaires.

Cette association a été fondée par le Docteur Marcel Roux, ancien vice-président de Médecins sans Frontière. Chine, portraitAujourd'hui, "Les enfants de Madaifu" (Ma pour Marcel et Daifu pour Docteur) dispose d'un réseau de correspondants très impliqués en France, en Chine. Une étroite collaboration avec les acteurs locaux, les instituteurs et les proviseurs, les autorités chinoises, les responsables des villages et les familles permet une action efficace et réellement adaptée aux besoins locaux. De nouveaux projets ont ainsi vu le jour comme le soutien aux « stations d’aide d’urgence » qui prennent en charge les enfants des rues, la construction de maisons de douches et d’une bibliothèque ainsi que l’installation d’une pompe à eau. Une action qui mérite d’être soutenue.  

www.madaifu.org - madaifu@hotmail.com

LA CHINE AU BOIS DORMANT

A travers son témoignage, Michel Amyot nous fait part de son expérience d’industriel français en Chine dès 1974. Il est l’un des premiers à avoir envisagé des transferts de compétences vers des entreprises chinoises. Avec humour, honnêteté, sarcasme parfois vis à vis des Chinois mais des Français aussi, il décrit l’accueil qu’il a reçu, les incompréhensions, ses amitiés, les discussions interminables avant les signatures de contrats, les imprévus innombrables, la débrouille obligatoire, les dîners incontournables, l’évolution des mentalités et des techniques entre son premier séjour et son dernier en 1985… Il nous livre ici ses interrogations et ses réflexions sur ce pays. Une Chine qui l’a touché, des Chinois dont il s’est fait l’ami, une expérience qui a marqué sa vie. Un témoignage unique dans lequel se retrouveront ceux qui ont connu la Chine de cette époque et qui  intéressera aussi ceux qui l’ont découverte plus tard. Même si la Chine a formidablement évolué, elle reste au fond toujours égale à elle-même.

LA CHINE AU BOIS DORMANT - Michel Amyot - ed. Thélès, 2008

4Inscription à la page du mois